Plein droit, 104, mars 2015
« Aux frontières de l’Europe, les jungles »

Couverture du numéro

Retour au sommaire
couverture

Cette photographie prise en 2009 est l’œuvre de Sara Prestianni. Elle fait partie de sa série « vie dans la jungle de Calais ». Sara Prestianni a développé son travail autour des campements et des jungles dans l’ouvrage coécrit avec Michel Agier Je me suis réfugié là ! Bords de route en exil où divers types d’écritures ont été utilisés dont cette photo représentant les lieux où les exilés en transit s’inventent un quotidien dans le temps de l’attente.

Sara Prestianni est aussi l’auteur de « Frontières sud », un reportage sur les Canaries, Lampedusa et Melilla, « lieux symboles » de la frontière européenne « où les caméras ont le droit d’accéder, pour filmer et témoigner » de l’arrivée des migrants, sachant qu’évidemment « c’est seulement l’instant de l’arrivée qui nous est donné à voir, ni l’avant ni l’après. »

Contact : saraprestianni@yahoo.fr

www.saraprestianni.eu

[retour en haut de page]

Dernier ajout : mardi 29 novembre 2016, 17:35
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article4898