Une délégation de la Plate forme sera reçue à Genève aux Nations Unies

Les 28 et 29 avril 2008, une délégation de quatre personnes, représentant des ONG et des syndicats remettra au Comité International des Droits Economiques Sociaux et Culturels des Nations Unies à Genève un rapport alternatif au troisième rapport périodique du gouvernement français sur la situation des droits économiques sociaux et culturels en France.

La Plate forme Française pour les Droits Économiques Sociaux et Culturels souligne que les pratiques discriminatoires font de plus en plus partie du champ social et leurs aggravations entravent indéniablement l’accès aux droits économiques sociaux et culturels.

À travers l’analyse de l’accès aux droits, le rapport alternatif identifie les atteintes aux droits économiques, sociaux et culturels en France. Il met en évidence la nécessité de rendre effectifs ces droits dans notre droit national et formule de nombreuses recommandations des ONG et des syndicats qui ont préparé ce rapport alternatif..

À partir de la démarche collective d’élaboration du rapport alternatif, les associations et syndicats de la Plate forme préparent une campagne d’éducation populaire sur le respect et la promotion des droits économiques, sociaux et culturels en France et dans le monde.

Paris le 24 avril 2008

> Le résumé

> Le rapport complet

La délégation est constituée de Michèle Grelot (ATD-Quart Monde), Amélie Cannone (IPAM/CRID), Annick Coupé (Solidaitres) Dominique Guibert (LDH)


La plate forme française pour les droits économiques sociaux et culturels

À l’initiative du CRID, de la FIDH et de la LDH, plus de vingt associations et syndicats ont créé la Plate forme Française pour les Droits Economiques, Sociaux et Culturels : Action Locale Pour l’Insertion par le Logement (ALPIL), Adéquations, Alliance International des Habitants (AIH), Amis de la Terre, Association Internationale des Techniciens Experts et Chercheurs (AITEC), Association des Paralysés de France (APF), CGT Spectacle (FFNSAC-CGT), Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et des Maternités de Proximité (CNCDHMP), Centre de Recherche et d’Information pour le Développement (CRID), Fédération des Associations pour la Promotion et l’Insertion par le Logement (FAPIL), Foodfirst Information and Action Network (FIAN), Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH), Fédération Syndicale Unitaire (FSU), France Terre d’Asile, Groupe d’Information et de Soutien des Immigrés (Gisti), Initiative Pour un Autre Monde (IPAM), Ligue des Droits de l’Homme (LDH), Mouvement ATD Quart Monde, Oxfam France-agir ici, Peuple et Culture, Union Syndicale Solidaires, UNSA, Terre des Hommes, La Voix des Roms et avec la contribution de la Fondation Abbé Pierre.

Le résumé
Le rapport complet

titre documents joints :

[retour en haut de page]

Dernier ajout : vendredi 25 avril 2008, 14:41
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article1133