La protection sociale des personnes étrangères

Session de 2 jours

Tarif : 380 €

Date :

  • 22 et 23 mars 2018
  • 11 et 12 octobre 2018

I. Introduction

  • Protection sociale en France
  • Accès des étrangers à la protection sociale : problèmes spécifiques
  • Hiérarchie des normes et instruments internationaux

II. L’accès des étrangers à la protection sociale : les points clefs

  • Condition de nationalité
  • Condition de résidence en France
  • Condition de régularité du séjour
  • Condition portant sur l’entrée en France des enfants
  • Condition d’ancienneté de présence ou de durée de résidence préalable

III. La protection maladie

  • Architecture du système et principe de fonctionnement
  • Conditions pour les personnes étrangères
  • Autres systèmes de financement des soins
  • Étude de cas pratiques

IV. Prestations familiales et prestations assimilées

  • Condition de résidence en France (allocataire, enfants)
  • Condition de charge effective et permanente de l’enfant
  • Condition de régularité de séjour de l’allocataire étranger
  • Condition portant sur l’entrée en France de l’enfant étranger
  • Rétroactivité des droits aux prestations pour les personnes étrangères obtenant le statut de "réfugié"
  • Rétroactivité de tous les droits sociaux à la date de reconnaissance du droit au séjour par une juridiction administrative

V. Le revenu de solidarité active (RSA)

  • Condition de régularité de séjour / condition d’antériorité de résidence
  • Cas pratiques pour contester la durée de résidence préalable de 5 ans

VI. Retraite (base et complémentaire), minimum vieillesse (ASPA) et minimum invalidité (ASI)

  • Pension de retraite versée par lé régime de base de la sécurité sociale
  • Pensions de retraite complémentaire versée par les régimes complémentaires
  • Minimum vieillesse (allocation de solidarité aux personnes âgées - ASPA)
  • Minimum invalidité (allocation supplémentaire d’invalidité - ASI)

VII. Comment contester les pratiques et les décisions des organismes de protection sociale : les différents contentieux en matière de sécurité sociale et d’aide sociale


Coût

  • 380 €

Les sessions de formation du Gisti s’inscrivent dans le cadre de la formation permanente (n° de déclaration à la préfecture : 11.75.10424.75).

Les personnes désirant participer à ces formations à titre individuel sont invitées à prendre contact avec le Gisti.

Les formations peuvent être comptabilisées au titre de la formation continue des avocat⋅e⋅s. Elle peut être prise en charge en partie par le FIF-PL.

[retour en haut de page]

Dernier ajout : lundi 23 octobre 2017, 15:16
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article2061