COMMUNIQUÉ PRÊT À COPIER/COLLER POUR GISTI-INFO
[n° d'article Spip : 5695]

>>> MODE D'EMPLOI (hors retouches éventuelles) <<<

  1. Copier/Coller vers un mail sous Thunderbird
    tous les éléments placés ci-dessous entre les deux marques de la « zone de contenu »
  2. Dans Thunderbird, sélectionner tout le texte (Ctrl + A)
    pour appliquer le réglage de police « Helvetice, Arial »
  3. Donner au mail le sujet suivant :
    Non la solidarité n’est pas un délit : Cédric Herrou et Pierre-Alain Mannoni poursuivis parce que solidaires. Soyons nombreuses et nombreux à les soutenir ! : Cour d’appel d’Aix-en-Provence, 19 juin à 13h30 et 26 juin 13h30 [Communiqué]

----- DÉBUT DE LA ZONE DE CONTENU À COPIER/COLLER -----

Communiqué

Non la solidarité n’est pas un délit
Cédric Herrou et Pierre-Alain Mannoni poursuivis parce que solidaires. Soyons nombreuses et nombreux à les soutenir !

Cour d’appel d’Aix-en-Provence, 19 juin à 13h30 et 26 juin 13h30


Tous les jours des exilés, femmes et hommes, fuyant guerres, violences, dictatures, misère…, traversent la Méditerranée. Beaucoup y meurent. Les autres espèrent pouvoir trouver asile en Europe. Certains cherchent à venir en France. Mais celles et ceux qui arrivent à Vintimille sont bloqués, la frontière leur étant fermée. Celles et ceux qui parviennent néanmoins à franchir cette frontière sont refoulés par les forces de l’ordre (au motif du règlement Dublin) sans avoir la possibilité de demander l’asile. Y compris les mineurs isolés ! En violation par l’État des droits fondamentaux et de la loi. Pourtant certains les aident. Au nom de la justice et de la solidarité. L’association Roya citoyenne est de ceux-là ; entourée de nombreux autres citoyens.

Cédric Herrou, agriculteur dans la vallée de la Roya, a été condamné à 3000 € d’amende avec sursis pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France [1]. Le procureur qui avait requis 8 mois de prison avec sursis a fait appel. L’audience a été fixée au 19 juin à la Cour d’appel d’Aix.

Pierre-Alain Mannoni, enseignant-chercheur à Nice, qui était poursuivi pour avoir, lui aussi, convoyé des Érythréennes venues d’Italie, a été relaxé le 6 janvier par le tribunal correctionnel de Nice [2] (qui a estimé qu’il avait agi pour préserver la dignité des personnes acheminées) alors que le procureur de la République avait requis 6 mois de prison avec sursis. Le procureur a fait appel. L’audience est fixée au 26 juin à la Cour d’appel à Aix.

C’est donc la solidarité qui est poursuivie en tant que délit. Quelle injustice !
Cédric Herrou et Pierre-Alain Mannoni doivent être soutenus, le plus massivement possible.
En même temps nous rendrons hommage à tous ces exilés qui cherchent refuge.

SOYONS NOMBREUSES ET NOMBREUX À SOUTENIR

CÉDRIC HERROU ET PIERRE-ALAIN MANNONI POURSUIVIS PARCE QUE SOLIDAIRES !

Lundi 19 juin à 13h30 devant la Cour d’appel d’Aix-en-Provence (procès de Cédric Herrou)

Lundi 26 juin à 13h30 devant la Cour d’appel d’Aix-en-Provence (procès de Pierre-Alain Mannoni)

Signataires :

Suivre sur Facebook les rassemblements de soutien :
Procès de C. Herrou
Procès de P.-A. Mannoni








www.gisti.org/spip.php?article5695

La newsletter Gisti-info Les fils RSS du Gisti Blog du Gisti sur Médiapart Page Facebook du Gisti Page Twitter du Gisti

 

----- FIN DE LA ZONE DE CONTENU À COPIER/COLLER -----