Cass.civ., 25 mars 2009, n°08-14125
Le juge ne peut pas ordonner la prolongation du maintien en zone d’attente d’un mineur de nationalité étrangère. Placé en zone d’attente, le mineur isolé a droit aux mesures de protection prévues aux art. 375 et suivant du code civil

>> Voir en ligne : http://www.legifrance.gouv.fr/affic...

(PDF, 65 ko)

[retour en haut de page]

Dernier ajout : jeudi 7 octobre 2010, 16:01
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article1835