CEDH, 28 novembre 1996, n°23366/94
Au regard des circonstances d’espèce, les mesures de refoulement dont une fillette de 9 ans a fait l’objet ne constituent pas un traitement inhumain ou dégradant

>> Voir en ligne : pdf/jur_cedh_1996.pdf

(PDF, 118.6 ko)

[retour en haut de page]

Dernier ajout : mercredi 6 octobre 2010, 14:25
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article1864