CAA Lyon, 9 novembre 2006, n°06LY00879
L’APRF est annulé : le jeune majeur a fui les violences de son beau-père, n’a plus de relation avec sa mère restée au pays d’origine, est entré en France à 17 ans, a été pris en charge par l’ASE, a été admis dans un Lycée professionnel pour préparer un CAP et a obtenu des résultats satisfaisants.

>> Voir en ligne : http://www.legifrance.gouv.fr/affic...

(PDF, 62.7 ko)

[retour en haut de page]

Dernier ajout : jeudi 7 octobre 2010, 15:43
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article1888