CAA Nantes, 30 mars 2007, n°06NT01216
Le recours contre l’APRF est rejeté, considérant l’entrée irrégulière de l’intéressée, l’absence d’attache familiale en France, l’existence de liens familiaux continus dans son pays d’origine, l’absence de formation scolaire ou professionnelle, l’absence de témoignage de volonté d’insertion.

>> Voir en ligne : http://www.legifrance.gouv.fr/affic...

(PDF, 59.9 ko)

[retour en haut de page]

Dernier ajout : jeudi 7 octobre 2010, 15:39
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article1890