TA Paris, 12 juin 2007, n°0704823/5-2
Est entachée d’une erreur manifeste d’appréciation, la décision de refus de titre de séjour fondée sur l’existence de liens familiaux dans le pays d’origine, alors que l’étranger est titulaire d’un contrat jeune majeur et suit une formation professionnelle en France, ce qui traduit sa volonté d’intégration.

>> Voir en ligne : pdf/jur_ta_paris_2007_06_12.pdf

(PDF, 190.9 ko)

[retour en haut de page]

Dernier ajout : jeudi 5 septembre 2013, 14:48
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article3212