action collective

Violations des droits humains à la frontière greco-turque : l’Union européenne complice !
Rassemblement à Paris lundi 2 mars, 18h, devant la représentation de la Commission européenne

Les expulsions d’exilé·e·s décidées par la Grèce, qui annonce vouloir les renvoyer non seulement vers la Turquie d’Erdogan mais même dans leur pays d’origine, sans aucun examen de leur situation et de leur besoin de protection, sont insupportables.

La situation à la frontière gréco-turque est la conséquence de la politique de l’UE fondée sur la fermeture des frontières, l’externalisation de l’asile et le marchandage avec des États sans scrupules.

La xénophobie, le racisme et leur normalisation doivent être combattus partout où ils apparaissent, que ce soit en Turquie, en Grèce ou ailleurs. L’instrumentalisation de la vie des migrants, des demandeurs d’asile et des réfugiés réduite à une menace et à une monnaie d’échange doit cesser, tant dans les campagnes électorales nationales que dans les relations entre le gouvernement turc et l’UE.

Les politiques de rejet qui poussent des milliers de personnes déjà déplacées dans les limbes et les régimes frontaliers qui provoquent le cycle sans fin de la violence à leur encontre doivent être abandonnées.

Dans l’immédiat, les États membres doivent assurer la libre entrée des exilé·e·s nassé·e·s à la frontière grecque en attente de protection et de soins et l’UE doit cesser de mobiliser Frontex pour les refouler.

Ce que nous exigeons, c’est la paix, les droits et libertés fondamentaux de chaque personne en déplacement.

  • Les frontières tuent, ouvrez les frontières !
  • Arrêtez la guerre contre les réfugié·e·s et les migrant·e·s !
  • La solidarité transnationale contre le racisme et la guerre !
  • Liberté de circulation et d’installation pour tou·te·s !
Nous appelons à des rassemblements de protestation partout où ce sera possible,
à Paris ce lundi 2 mars à 18 heures
devant la représentation de la Commission européenne
,
288, boulevard Saint-Germain
, métro Assemblée nationale.

[retour en haut de page]

Dernier ajout : mardi 3 mars 2020, 14:26
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article6316