La commission d’expulsion des étrangers

Ce texte de Bernard Aubrée relate l’expérience d’un représentant de la DASS qui a siégé à la commission d’expulsion de novembre 1993 à février 1996.

« Rien ne me prédisposait à siéger à la Commission d’Expulsion. Je remplissais jusque là les fonctions de conseiller social à la DASS de Paris depuis janvier 1982 à titre de contractuel. J’y étais chargé essentiellement des dossiers de regroupement familial et, à partir d’octobre 1986, des enquêtes relatives à la déclaration de nationalité par mariage. Le départ à la retraite d’un collègue et le manque de personnel me placèrent dans cette situation. »

[retour en haut de page]

Dernier ajout : lundi 30 novembre 2009, 12:39
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article763