Cass.civ., 2 mai 2001, n°99-50008
En jugeant que la mineure étrangère aurait dû bénéficier d’un représentant légal durant la procédure juridictionnelle, le juge a violé les art. 117 et suivants du code de procédure pénale.

>> Voir en ligne : http://www.legifrance.gouv.fr/affic...

[retour en haut de page]

Dernier ajout : jeudi 7 octobre 2010, 16:03
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article766