TA Dijon, 19 novembre 2002, n°020389
Le requérant n’ayant aucune famille en France, ne peut pas se prévaloir de l’article 8 de la CEDH pour contester l’OQTF.

>> Voir en ligne : pdf/jur_ta_dijon_2002-11-19-2.pdf

(PDF, 60.1 ko)

[retour en haut de page]

Dernier ajout : jeudi 7 octobre 2010, 15:01
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article823