Adresses utiles en cas d’arrestation et enfermement d’étrangers

Si une personne sans-papiers s’est faite contrôler sur le territoire ou lors de son arrivée en France, il se peut qu’elle soit enfermée. Afin de la retrouver, il faut déjà distinguer les différents types d’enfermement en France, puis appeler les différents centres. Dans les zones d’attente et les centres de rétention, vous pouvez aller lui rendre visite aux heures d’ouverture.

Zones d’attente

« L’étranger qui arrive en France (…) et qui, soit n’est pas autorisé à entrer sur le territoire français, soit demande son admission au titre de l’asile » peut être maintenu en zone d’attente « pendant le temps strictement nécessaire à son départ, et, s’il est demandeur d’asile, à un examen tendant à déterminer si sa demande n’est pas manifestement infondée ».

> Liste des zones d’attentes

> Permanence juridique de l’Anafé (Association nationale d’assistance aux frontières des étrangers)

> Numéros utiles listés par l’Anafé

> Pour se rendre à la zone d’attente de l’aéroport de Roissy

Centres de rétention (CRA)

En cas d’infraction au droit au séjour des étrangers, l’intéressé peut être placé en centre de rétention administrative dans l’attente d’une procédure d’expulsion.

> Coordonnées des CRA et permanences associatives

Prisons

En cas d’opposition à la mise en œuvre d’une mesure d’éloignement (refus d’embarquer...), l’étranger est notamment passible d’une peine d’emprisonnement.

> Liste des établissements pénitentiaires

> Organisations de soutien aux prisonniers :

  • ANVP, Association nationale des visiteurs de prison.
  • OIP, Observatoire international des prisons.

[retour en haut de page]

Dernier ajout : lundi 6 juillet 2015, 11:57
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article1811