action collective

Contre la politique anti-immigrés du gouvernement responsable de la mort de six migrants, pour un hébergement d’urgence des jeunes migrants des révolutions du printemps arabe
Rassemblement à Pantin demain, vendredi 30 septembre 2011, à 18 heures devant le squat incendié (passage Roche, M° Hoche)

Six migrants d’Egypte et de Tunisie sont morts, mercredi 28 septembre, dans l’incendie du squat qu’ils occupaient à Pantin, ville de la banlieue parisienne.

Il s’agit de l’un des incendies les plus meurtriers depuis celui de l’hôtel Paris-Opéra du 15 avril 2005 où 25 personnes d’origine africaine, dont 10 enfants, sont mortes.

L’État refuse d’accorder des places d’urgence, particulièrement en Ile-de-France pour héberger les jeunes migrants, qui sont obligés de s’abriter dans des squats dangereux.

Des dizaines de jeunes Tunisiens arrivés en France dans la foulée de la chute du régime de Ben Ali, au mois de janvier, se sont retrouvés à dormir dans la rue.

Le gouvernement de M Sarkozy porte une lourde responsabilité dans ce drame inhumain. Nous lui demandons d’accueillir sans délais touts les migrants en situation de détresse dans des centres d’hébergement en Ile-de-France, à Marseille et ailleurs.

Nous renouvelons notre appel à régulariser les enfants des révolutions du printemps arabe venus en France.

Paris le 29 septembre 2011

Premiers signataires : FTCR – UNI*T –UTIT idf – MRAP – LDH – GISTI – ATTAC – PCF – FASE – ATMF – ADTF - Collectif d’Ailleurs nous sommes d’ici – PCOT - AMIS DE BOUAZIZI - Coordination Contre le Racisme et l’Islamophobie - Réseau Féministe « Ruptures - Gauche Unitaire – EELV – UD CGT 93 – FSU 93 – pg - L’union syndicale Solidaires – EMCEMO - l’Union Démocratique Bretonne - Les Alternatifs – CRLDHT – AMF – CEDETIM

[retour en haut de page]

Dernier ajout : jeudi 29 septembre 2011, 19:48
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article2427