Figures de l’Étranger : quelles représentations pour quelles politiques ?

Journée d’étude le 22 mai 2012

Date : Mardi 22 mai 2012 de 9h à 18h

Cette journée d’étude a donné lieu à la publication d’un livre dans notre collection Penser l’immigration autrement.

La campagne électorale aura, comme souvent hélas, marqué un point culminant dans la surenchère de discours stigmatisant l’immigration et les immigré·e·s. Le but de la journée d’étude organisée par le Gisti est de dépasser l’écume des discours électoralistes et le constat de xénophobie qui s’en dégage. Il s’agit de mettre en lumière la façon dont, sur le long terme comme sur le plus court terme, les représentations de l’Immigré, de l’Étranger, inspirent les politiques publiques et la législation et dont, réciproquement, la législation véhicule des images essentiellement négatives des étranger·e·s.

Ainsi, les travailleurs et travailleuses, les familles, les réfugié·e·s, etc., ont-ils été tour à tour ou simultanément promus et disqualifiés en fonction des besoins économiques ou démographiques, des contingences politiques ou humanitaires. Par-delà ces évolutions, on constate une grande constance dans les stéréotypes et les fantasmes attachés à la figure de l’Étranger : délinquant, fraudeur, profiteur, inassimilable, inintégrable…

Mais ces représentations et ces images ne sont ni figées, ni immuables : l’objectif est donc également de montrer comment les immigré·e·s eux-mêmes et leurs soutiens peuvent les modifier pour faire avancer leurs revendications ; comment, à l’occasion d’une lutte déterminée a pu être construite une autre image de ceux dont on défend les droits : sans-papiers, travailleurs en grève, couples mixtes, demandeurs d’asile déboutés, parents d’enfants scolarisés, victimes de la double peine…

Enfin, si la notion de représentation implique une forme de visibilité, force est de constater que, parmi les immigré·e·s, tous et toutes ne sont pas « visibles » au même degré, que certain·e·s restent même hors-champ. On se demandera ce qui explique cette invisibilité relative et ce qui fait qu’à un moment donné une catégorie de personnes passe de l’ombre à la lumière et inversement.


8h30 - Accueil des participants

9h - Introduction

Par Stéphane Maugendre (président du Gisti)

Sélectionner, disqualifier

Modératrice : Violaine Carrère (Gisti)

  • Alain Morice (université Paris-Diderot) : Constantes et mutations de la figure du travailleur immigré
  • Caroline Izambert (EHESS) : L’étranger malade – entre raison humanitaire et politique migratoire

Pause

De l’indésirable à l’inassimilable

Modératrice : Danièle Lochak (université Paris Ouest-Nanterre, Gisti)

  • Emmanuel Blanchard (université Versailles-Saint-Quentin, Gisti) : Les « indésirables ». Passé et présent d’une catégorie d’action publique
  • Abdellali Hajjat (université Paris Ouest-Nanterre) : L’étranger inassimilable et inintégrable

Débat

12h45 : Déjeuner libre

14h00 : Reprise

Les représentations au prisme des mobilisations

Modératrice : Nathalie Ferré (université Paris-Nord, Gisti)

  • Nicolas Jounin (université Paris 8) : Les grèves de travailleurs sans-papiers (2006-2010)
  • Emilie Roche (université Sorbonne nouvelle) : RESF et la construction médiatisée de la figure des parents d’enfants scolarisés

Pause

Visibilité/invisibilité : quels enjeux ?

Modérateur : Jean-Pierre Alaux (Gisti)

  • Mirjana Morokvasic (université Paris Ouest-Nanterre) : Femmes dans l’immigration
  • Haydée Sabéran (journaliste) : Exilés de Sangatte et ailleurs
  • Claire Rodier (Gisti, Migreurop) : Migrants clandestins à la dérive

Débat et discussion générale

18 h : Clôture


Lieu

EFB, 63 rue de Charenton 75012 PARIS
(M° Bastille ou Ledru-Rollin, plan d’accès)

Horaires

9h00 – 18h

Participation aux frais

Les inscriptions ne peuvent se faire que par courrier accompagné du règlement :

30 euros (tarif réduit : 15 euros - étudiant·e·s, personnes au chômage)

Cette journée d’étude (7h) peut être comptabilisée au titre de la formation continue des avocats.

Renseignements et inscriptions

Gisti, Service formation, 3 villa Marcès 75011 Paris
Tél. 01 43 14 84 82 ou 83 / Fax 01 43 14 60 69 / formations@gisti.org / www.gisti.org/formations


BULLETIN D’INSCRIPTION

Journée d’étude « Figures de l’Étranger »
Mardi 22 mai 2012

à remplir et à renvoyer au Gisti accompagné du réglement au Gisti, 3 villa Marcès 75011 Paris
Prénom NOM
Adresse

Profession
Tél.
Fax
E-mail (pour la confirmation d’inscription)

Merci de cocher ou non les cases en fonction de votre situation :

O Je désire une attestation de présence

O Je désire une facture

Ci-joint un chèque de :

O 30 euros
O 15 euros ( étudiant·e·s, personnes au chômage)

à l’ordre du Gisti.

Si vous souhaitez être inscrit sur la liste de diffusion du Gisti, qui permet de recevoir des informations sur les actions et les publications de l’association, cocher cette bulle : O

Programme à télécharger et bulletin d’inscription :

[retour en haut de page]

Dernier ajout : vendredi 12 avril 2013, 12:02
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article2671