action collective

Le Bar-Floréal et le Gisti vous invitent à une soirée d’information et débat
La criminalisation des étrangers tue
Paris, vendredi 29 juin 2012 de 19 à 21h

Les corps de migrant·e·s, échoués sur des plages du Sud de l’Europe ou rejetés par le fleuve Evros à la frontière gréco-turque, sont parmi les images qui symbolisent le plus une mondialisation inégalitaire, ainsi que l’indifférence - ou l’ignorance ? - de la majorité des citoyens européens quant aux conséquences de politiques menées en leur nom.

En dépit de la proclamation du « droit de quitter tout pays y compris le sien » [1], des milliers de personnes ont perdu la vie ces dernières années, les pays du Maghreb ont adopté, sous la pression de l’Union européenne, des dispositions pénales punissant de peines de prison l’émigration dite « clandestine », et les dispositifs de surveillance et de contrôle ont à tel point été renforcés que les seules routes migratoires non cadenassées sont... les plus dangereuses. L’émigration étant présentée comme une menace, les candidat⋅e⋅s à l’exil deviennent des criminels, et il apparaît légitime, et banal, de les enfermer, selon différentes modalités de part et d’autre de la frontière nord-sud.

Le droit pénal français fait partie intégrante de cet arsenal punitif. Il est cependant de plus en plus dévoyé, prétendûment au nom de la protection des victimes (de la « traite », des « passeurs »…). De ce fait, la suspicion, les contrôles policiers et les entraves aux droits fondamentaux touchent l’immense majorité des étrangers, ou supposés tels, ainsi que leurs soutiens. Or des mobilisations et décisions récentes montrent que les armes du droit peuvent être retournées et contribuer à ce que dans les textes et dans les esprits s’engage un mouvement de décriminalisation des migrant·e·s.

Bar-Floréal et le Gisti vous invitent à une soirée-débat en présence d’Hélène Crouzillat et Laetitia Tura, réalisatrices du film « Les Messagers » [2] et des auteur·e·s de L’immigration un régime pénal d’exception [3] (Gisti, coll. « Penser l’immigration autrement », juin 2012)

vendredi 29 juin, de 19h à 21h
Auditorium du pavillon Carré de Baudoin
121 rue de Ménilmontant 75020 Paris

M° Gambetta / Bus 26 ou 96
(arrêt Pyrénées-Ménilmontant)

Cette soirée se déroule dans le cadre de l’exposition « Villes » du bar Floréal,
ouverte jusqu’au 13 juillet 2012 du mardi au samedi de 11h à 18h. Ouverture exceptionnelle
de l’exposition jusqu’à 19h ce vendredi 29 juin, puis rencontres à l’auditorium jusqu’à 21h.

[1art. 13 de la Déclaration universelle des droits de l’homme

[2Pour en savoir plus sur le film « Les Messagers », vous pouvez cliquer ici.

[3Pour en savoir plus sur le livre édité par Le Gisti, vous pouvez télécharger le PDF ci-joint.

[retour en haut de page]

Dernier ajout : jeudi 13 mars 2014, 11:40
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article2760