OEE - Observatoire de l’enfermement des étrangers

Réunion publique de l’OEE : « Mobilisations et révoltes dans les lieux d’enfermement des personnes étrangères »
Paris, lundi 15 avril 2019 à 19h

L’Observatoire de l’Enfermement des Étrangers vous invite à une réunion publique sur le thème des « Mobilisations et révoltes dans les lieux d’enfermement des personnes étrangères ».

La réunion se tiendra à

La Bourse du travail
29 boulevard du temple, 75011 Paris

Grande salle

Métro : République, lignes 3, 5, 8, 9 et 11


Après avoir organisé, le 11 février 2019 une réunion publique sur l’accès et le regard citoyen dans les lieux privatifs de liberté, l’OEE propose de prolonger la démarche en dressant le constat des mobilisations qui s’y déroulent.

Malgré l’opacité de ces lieux, des informations circulent : articles dans la presse généraliste et alternative, témoignages de personnes retenues. On peut ainsi constater que le mal-être des personnes enfermées s’accroît, aggravé par l’allongement de la durée de la rétention, portée à 90 jours depuis le 1er janvier, et par des conditions de vie dégradées engendrant le désespoir : des tentatives de suicide sont rapportées. Les retenu·e·s se sentent traité.e.s comme des criminel·le·s et dénoncent la répression subie…

Un mouvement de grève de la faim, entamé au centre de rétention deVincennes, s’est répandu dans plusieurs CRA, mettant en évidence l’organisation d’une mise en réseau des personnes retenues, phénomène nouveau dans l’histoire des luttes qui secouent régulièrement ces lieux d’enfermement.

La société civile soutient ces mouvements, notamment en les relayant. Les observatoires citoyens, les collectifs et les associations présent·e·s dans les centres de rétention administrative s’en font régulièrement l’écho sur les réseaux sociaux.

Depuis sa création, l’OEE (Observatoire de l’enfermement des étrangers) s’est donné pour objectif la dénonciation de la banalisation de l’enfermement et des violations des droits humains. Pour faire connaître ces mobilisations et ainsi donner la parole aux premier·e·s concerné·e·s, l’OEE propose une rencontre pour informer sur :

  • les grèves en rétention : témoignage d’une retenue libérée
  • l’organisation des luttes : un membre du collectif Chapelle Debout
  • l’augmentation des tensions et des formes de violences dans les CRA (Cimade - David Rohi)
  • les plaintes contre les violences policières
  • les visites des parlementaires dans les CRA : Esther Benbassa, sénatrice

Vous pouvez retrouver ce communiqué sur le site
observatoireenfermement.blogspot.com

Voir notre dossier « Contre l’enfermement des étrangers »

[retour en haut de page]

Dernier ajout : jeudi 11 avril 2019, 18:52
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article6130