action collective

Campagne « Migrant, pas esclave ! »
Pour les droits des travailleurs migrants, la France doit ratifier la convention internationale

Le 18 décembre 2006, des associations de défense des droits de l’Homme [1] se sont mobilisées, à l’initiative d’Emmaüs International, pour appeler à la ratification par la France de la « Convention internationale des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille ».

21 mars 2007 – la Journée Mondiale contre le Racisme est l’occasion de réaffirmer l’importance de cette Convention et de renouveler l’appel déjà lancé.

C’est pourquoi le collectif Migrant, pas Esclave ! se mobilise dans de nombreuses villes de France pour demander aux Conseils Municipaux de ratifier cette Convention à titre symbolique, montrant ainsi que la question des droits fondamentaux des travailleurs migrants est d’actualité dans leurs communes, et qu’ils sont prêts à s’engager pour défendre les droits de ceux qui subissent aujourd’hui des situations flagrantes d’injustice.

Cet appel donne un signe fort au gouvernement français.

Quant aux candidats à la prochaine présidence de la République, une lettre à leur intention est restée sans réponse à ce jour. Le collectif réaffirme qu’ils doivent se prononcer et prendre leurs responsabilités sur cette question.

Ce mercredi 21 mars, des collectifs locaux, constitués de représentants des associations signataires de ce communiqué, rencontreront les Maires de leurs villes à cet effet.

Pétition en ligne sur www.migrantpasesclave.org


[1ATMF, Cimade, Crid, Emmaüs International, Forim, Gisti, Ligue des droits de l’Homme, Mrap.

Voir notre dossier « Le travail »

[retour en haut de page]

Dernier ajout : jeudi 15 mars 2007, 12:48
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article848