Les Amoureux au ban public

En campagne pour le droit des couples mixtes à vivre en famille

La liberté d’aimer la personne de son choix est plus que jamais en péril.

Des milliers de couples franco-étrangers sont aujourd’hui privés du droit de mener une vie familiale normale en raison du durcissement constant des lois sur l’immigration et des pratiques administratives. Difficultés pour se marier, mariages célébrés à l’étranger non reconnus et refus de visas d’entrée en France provoquant des séparations forcées, multiplication des obstacles pour l’obtention d’un titre de séjour entraînant des situations de précarité et de clandestinité, familles déchirées par des mesures d’expulsion, intrusion dans l’intimité des couples par des enquêtes de police abusives sont quelques unes des injustices vécues.

Parce qu’ils refusent d’être systématiquement suspectés et contrôlés, parce qu’ils n’acceptent plus de vivre cachés ou séparés, plusieurs centaines de couples mixtes mobilisés au sein des « Amoureux au ban public » entrent en campagne pour faire entendre leur voix et exiger une amélioration de leur condition.

Pour que chacun puisse vivre librement et dignement sa relation amoureuse et sa vie familiale, mobilisons-nous avec les « Amoureux au ban public ».

Premières organisations signataires : La Cimade, Emmaus, FASTI, GISTI, Ligue des Droits de l’Homme, MRAP, SOS Racisme, Syndicat des Avocats de France, Syndicat de la Magistrature...

Signer l’appel / Voir les signataires / Histoires et paroles de couples mixtes / L’état des lieux / Les dix revendications / Les étapes et les actions / Soutenir la campagne

Vous pouvez retrouver ce communiqué sur le site
amoureuxauban.net

[retour en haut de page]

Dernier ajout : vendredi 18 juillet 2008, 19:13
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article1169