Adjie - Accompagnement et Défense des Jeunes Isolés Étrangers

Les départements d’Île-de-France doivent répondre aux exigences de protection des jeunes du square Jules Ferry

Plus de 20 ans après l’irruption des mineur⋅es isolé⋅es dans le paysage français et européen, il est sidérant de constater à quel point notre système continue de les maltraiter.

Chaque année, les départements remettent à la rue des milliers de jeunes isolés après avoir estimé qu’ils ou elles ne sont pas en mesure de prouver leur minorité.

Qui peut contester sérieusement qu’il n’existe pas une marge d’erreur colossale dans l’évaluation de la minorité opérée par les départements ? L’empilement successif d’un interrogatoire suspicieux, d’une expertise osseuse aux résultats approximatifs, d’une pseudo-expertise documentaire, auxquels est venu s’ajouter dernièrement la collecte de données contestables issues de différents fichiers de police ne peut aboutir qu’à la multiplication de décisions injustes.

Après un refus du département, la seule perspective qui est offerte à ces jeunes est de trouver une association ou une permanence d’avocat⋅es qui les aidera à écrire au tribunal pour enfants afin de réclamer une protection, en espérant ensuite qu’une bonne âme acceptera de les héberger le temps de la procédure.

Cette situation ne peut plus durer.

L’Adjie apporte son soutien inconditionnel à l’action des jeunes victimes de ce système qui se sont installés dans le square Jules Ferry du 11ème arrondissement de Paris et aux associations qui les aident.

Avec eux, l’Adjie réclame que soit enfin mise en œuvre une prise en charge réelle et systématique des jeunes se déclarant mineur⋅es et isolé.es, comprenant un hébergement adapté à leur vulnérabilité ainsi qu’un accompagnement éducatif, sanitaire et social jusqu’à ce qu’une décision judiciaire définitive statue sur leur situation.

Paris, le 3 juillet 2020

Listes des organisations composant l’ADJIE :

  • ADDE
  • Admie - CGT PJJ
  • Collectif de soutien des exilés
  • Collectif de vigilance du 12ème
  • DEI-France
  • Famille assistance
  • Fasti
  • Gisti
  • Hors la Rue
  • Kolone
  • La Cimade Île-de-France
  • La Voix de l’enfant
  • Ligue des droits de l’Homme
  • Mrap
  • RESF
  • Secours Catholique / Caritas
  • Sud Coll territoriales du Conseil général 93

Voir notre dossier « Jungles, campements et camps d’exilés en France »

[retour en haut de page]

Dernier ajout : vendredi 9 octobre 2020, 10:28
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article6437