Migreurop

Une délégation internationale pour soutenir les sept pêcheurs tunisiens jugés pour « délit de solidarité » ; des rassemblements en Europe devant les représentations diplomatiques italiennes
LIBEREZ-LES !

En soutien aux sept pêcheurs tunisiens jugés par le tribunal d’Agrigente (Sicile) pour avoir « facilité la migration clandestine », une délégation internationale rejoindra des militants ainsi que des responsables associatifs et syndicaux italiens pour deux journées de mobilisation à Rome et à Agrigente les 6 et 7 septembre 2000.

COMPOSITION DE LA DELEGATION

Hélène Flautre (députée européenne), Giusto Catania (député européen), Tarek Ben Hiba (conseiller régional Île de France), Catherine Teule (REMDH - Réseau Euro-méditerranéen des Droits de l’Homme), Abdeljelil Bédoui (Forum Social Tunisien, représentant du village de Teboulba dont sont originaires les 7 pêcheurs), Said Tbel (AMDH - Association Marocaine des Droits de l’Homme - Comité de suivi du Manifeste euro-africain), Naji Marzouk (LTDH - Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme), Mustafa Ben Ahmed (UGTT - Union Générale des Travailleurs Tunisiens), Omaya Seddik (FTCR - Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives), Claire Rodier (GISTI – groupe d’information et de soutien des immigrés – MIGREUROP), Sara Prestianni (MIGREUROP)


PROGRAMME DE LA DELEGATION

Jeudi 6 septembre, ROME

11 h 30 : Chambre des députés

la délégation, aux côtés des représentants des organisations italiennes Fulvio Vassallo Paleologo (ASGI - Associazione Studi Giuridici sull’Immigrazione), Filippo Miraglia (ARCI), Christopher Hein (CIR - Conseil Italien pour les Réfugiés), Maurizio Gressi (Comitato per la promozione e la protezione dei diritti umani) et Piero Soldini (CGIL)

rencontrera les commissions parlementaires italiennes Justice et Affaires constitutionnelles, en présence des députés Graziella Mascia (Rifondazione comunista, Sinistra europea), Antonello Falomi (Rifondazione comunista, Sinistra europea), Sesa Amici (deputata Ulivo), Mercedes Frias (Rifondazione comunista, Sinistra europea), Daniele Farina (Rifondazione comunista, Sinistra europea), en vue de la présentation à l’automne d’une interpellation parlementaire du gouvernement italien sur les problèmes engendrés par la législation italienne en matière de contrôle de l’immigration.

13 h 00 : salle de conférence de la Chambre des députés

conférence de presse

15 h 30 : rencontre avec les associations italiennes

18 h 00 : départ en Sicile

Vendredi 7 septembre, AGRIGENTE

10 h 00 : Rencontre avec les avocats des pêcheurs et des associations de soutien

11 h 00 : Participation au rassemblement à Agrigente devant la préfecture et rencontre avec les autorités préfectorales d’Agrigente

13 h 30 : Visite des pêcheurs emprisonnés à la prison d’Agrigente et conférence de presse

15 h 30 : Visite de centre de rétention de Caltanisseta

Vendredi 7 septembre 2007, trois rassemblements sont prévus :

  • à Agrigente, sit-in devant la préfecture à 11h
  • à Bruxelles à 12h devant l’ambassade d’Italie
    28 rue Emile Claus 1050 Bxl
Le 6 septembre 2007

Vous pouvez retrouver ce communiqué sur le site
www.migreurop.org

[retour en haut de page]

Dernier ajout : mardi 11 septembre 2007, 09:28
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article976