N° 129 de Plein droit, la revue du Gisti

Retour à Calais

C’est à la fin des années 1980 que les premier⋅es exilé⋅es sont repéré⋅es dans le Calaisis. Quarante ans plus tard, Calais, et tout le littoral nord-ouest français, sont toujours les zones de non droit que dénonçait, en 2008, le rapport La loi des « Jungles ».

Au fil des années, la région est restée le lieu symbole de l’acharnement des pouvoirs publics contre les exilé·es. Destruction des abris, dispersions répétées, violences policières, déni des droits, empêchements divers d’accès à l’eau, aux soins, à une information fiable : un mélange d’abandon et de harcèlement destiné à dissuader, faire disparaître, faire mourir parfois. Car à Calais, comme en Méditerranée et ailleurs, les morts servent d’arguments pour durcir toujours plus la surveillance et la militarisation de la frontière, au prix d’une augmentation constante des fonds déployés pour le « contrôle » de cette zone, pourtant toujours aussi vain, dans l’avant comme dans l’après Brexit.

Car les personnes exilées du nord-ouest de la France, maillons d’une chaîne qui traverse l’Europe et naît bien en amont, ne cessent de reconstituer des jungles : autant de lieux qui incarnent le spectacle de la frontière comme fermeture et non lieu de passage. Des lieux où celles et ceux qui s’obstinent à se montrer solidaires cherchent comment venir au mieux en aide à des personnes « qui demain ne seront plus là » : des mineur⋅es, des personnes souffrant de problèmes de santé mentale... Tandis que d’autres exilé⋅es tentent, avec un incroyable courage, de s’auto-organiser. Et de passer, quand même.


Sommaire

Édito

  • Quand un des garde-frontières de l’Europe se rebiffe

Dossier

  • Retour à Calais
  • L’impuissance des mots dans une Europe qui choisit de tuer | Jean-Pierre Alaux
  • Calais ou l’escalade répressive | Maël Galisson.
  • Reprendre la Manche ou la « crise des traversées » | Corporate Watch et Watch the Channel.
  • Une frontière hostile et meurtrière | Maël Galisson, Anya Edmond Pettit et Frances Timberlake
  • Harceler pour mieux faire disparaître | Nathanaël Caillaux et Patrick Henriot
  • Des discriminations systémiques | Clémentine Le Berre et Laure Michelet
  • Une frontière qui ignore les mineurs | interview de Camille Boittiaux et d’Antoine Caquot
  • Intervenir en santé mentale dans une zone de non-droit | interview de Lou Einhorn
  • « Calais, c’est dur, tout le monde sait ça ! » | interview du collectif Appel d’air par Bonnie Couillet et Hélène Spoladore.

Hors-thème

  • Un Dublin extra-européen dans les Balkans ? | Sophie-Anne Bisiaux et Lorenz Naegeli

Mémoire des luttes

  • Avant Calais, Sangatte | Le Gisti

Le focus juridique

  • À la frontière, user de tous les moyens pour étouffer les manifestations de solidarité | Claire Rodier

Ont collaboré à ce numéro :

Véronique Baudet-Caille, Emmanuel Blanchard, Loup Blaster, Pauline Boutron, Hélène Bretin, Violaine Carrère, Pascaline Chappart, Cécile Dazord, Nathalie Ferré, Elisabeth Graf, Dominique Huynh, Van Phuong, Noura Kaddour, Claire Lévy-Vroelant, Danièle Lochak, Antoine Math, Karine Parrot, Claire Rodier, Isabelle Saint-Saëns, Annie Trassaert, Diane Turquety.

Un article vous intéresse qui n'est pas encore accessible librement sur notre site web ?
Cairn.info permet l’achat d’un droit d’accès à un/des article/s particulier/s (pay-per-view).

N° 129, juin 2021, 52 pages, 10 € + frais d'envoi
ISSN (collection) : 0987-3260 06 / ISBN du numéro : papier 978-2-38287-114-0, ebook 978-2-38287-115-7

[retour en haut de page]

Dernier ajout : mardi 29 juin 2021, 23:39
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article6617