action collective

Tout recule sauf le sida : Manifestation mercredi 1er décembre 2010 - 18h30 - Paris/Bastille

Nous vous invitons à vous joindre à cette manifestation qui se déroulera à Paris, durant la prochaine la journée mondiale de lutte contre le sida, à l’appel d’Act Up-Paris, Actions Traitements, Aides, Centre LGBT Paris-IDF, Chrétiens et sida, Comède, ELCS, Gisti, Inter LGTB, Le Kiosque Infos Sida, Le planning familial, Les petits bonheurs, RAAC/sida, Sida Info Service, Sidaction, Solidarité sida et Tjenbe Red.

Le Gisti


Nous voulons l’accès universel aux traitements du sida, comme s’y sont engagés les dirigeants des pays du G8 il y a 5 ans. Au lieu de quoi, les trop faibles contributions au Fonds mondial de lutte contre le sida vont faire reculer les mises sous traitements.

Nous voulons davantage de prévention pour enrayer la progression de l’épidémie. Au lieu de quoi, l’INPES se contente de faire « passer le message ».

Nous voulons des traitements moins toxiques pour tous et toutes. Au lieu de quoi, des molécules obsolètes sont toujours prescrites dans les pays en développement parce que les pays riches ne tiennent pas leurs promesses.

Nous voulons le respect des droits humains. Au lieu de quoi, des sexworkers, des trans, des pédés, … se contaminent parce que stigmatiséEs, excluEs.

Nous voulons que les étrangerEs malades aient accès aux soins et à des papiers. Au lieu de quoi, le gouvernement français remet en cause le droit au séjour pour soins et l’Aide Médicale d’État pour draguer l’extrême droite.

Nous voulons que l’industrie pharmaceutique accélère ses recherches sur de nouvelles molécules pour traiter les co-infections VIH/VHC. Au lieu de quoi, les laboratoires lobbyent contre les génériques.

Nous voulons des salles de consommation de drogues à moindre risques. Au lieu de quoi, les politiques de réduction des risques en direction des usagerEs de drogues sont pénalisées au profit du tout répressif.

Nous voulons que le système hospitalier français permette un accès à des soins de qualité pour touTEs. Au lieu de quoi, les pouvoirs publics oeuvrent chaque jour un peu plus à son démantèlement.

Nous voulons cesser de voir des détenuEs mourir en prison parce que la suspension de peine pour raisons médicales n’est pas suffisamment appliquée. Au lieu de quoi, les politiques sécuritaires continuent de surcharger les prisons.

Nous voulons des mesures à la hauteur de l’urgence de l’épidémie dans les départements français d’Amérique.

Enrayer cette épidémie c’est possible. Trouver de nouveaux traitements c’est possible. Garantir l’accès universel aux traitements c’est possible. C’est une question de financement et de volonté politique. Hélas, aujourd’hui...

TOUT RECULE SAUF LE SIDA

Manifestation
mercredi 1er décembre 2010 / 18h30
Paris / Place de la Bastille

[retour en haut de page]

Dernier ajout : lundi 29 novembre 2010, 17:54
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article2110