www.gisti.org/afghanistan

Information à l’intention des Afghanes et Afghans en quête de protection en France

Toutes les versions de cet article :

- Mise à jour le 15 octobre 2021, 23:20 -
(Derniers ajouts : les passages écrits en gras dans les points II.A, V et VI)

Page complétée au fur et à mesure de l’actualité.
Nous vous invitons à la consulter régulièrement.

Cette page est destinée à fournir une base d’informations utiles aux Afghanes et aux Afghans qui souhaitent trouver asile en France ou permettre à leur famille de les y rejoindre.

Elle est donc conçue à destination de ces personnes mais aussi des proches et militants qui leur viennent en aide.

TRADUCTIONS / TRANSLATIONS

Dari → www.gisti.org/afghanistan_dari ⋅ 15 octobre 2021, 23:20
Anglais → www.gisti.org/afghanistan_en ⋅ 15 octobre 2021, 23:20


  1. ÉVACUATION VERS LA FRANCE
    1. DEPUIS L’AFGHANISTAN
      1. SAISIR LE CENTRE DE CRISE (CDC) DU MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES
        [ Encadré 1: Attention aux fausses adresses mails ]
      2. LE CAS PARTICULIER DE L'EXFILTRATION VERS LA FRANCE DES MEMBRES DE FAMILLE RESTÉS EN AFGHANISTAN
    2. DEPUIS D’AUTRES PAYS : INDE, IRAN…
      [ Encadré 2: Les cellules d’urgence d'autres États ]
      [ Encadré 3: Besoin d’assistance humanitaire immédiate sur place en Afghanistan? ]
      [ Encadré 4: Vous craignez d’être pris pour cible par les talibans en raison des opinions que vous avez exprimées en ligne? ]

  2. DEMANDER UN VISA POUR LA FRANCE
    1. AMBASSADES COMPÉTENTES : à quelle ambassade française se présenter ?
    2. ACCÉDER AUX AMBASSADES
    3. ENREGISTREMENT DES DEMANDES DE VISA POUR LA FRANCE auprès de l’ambassade
      1. LA PROCÉDURE GÉNÉRALE DE DEMANDE DE VISA
      2. LES JUSTIFICATIFS REQUIS POUR UNE DEMANDE DE VISA COURT SÉJOUR - VISA C
      3. DEMANDER UN VISA DEPUIS L’IRAN
      4. DEMANDER UN VISA DEPUIS L’INDE
      5. DEMANDER UN VISA DEPUIS TOUT AUTRE PAYS
        [ Encadré 5: Dispositifs particuliers pour journalistes et défendeur.ses des droits humains afghan⋅es ]

  3. DEMANDER L’ASILE UNE FOIS EN FRANCE
    1. POUR LES PERSONNES AFGHANES ÉVACUÉES PAR LA FRANCE
    2. POUR LES PERSONNES AFGHANES QUI ARRIVENT EN FRANCE HORS PROCESSUS D’ÉVACUATION PAR LA FRANCE

  4. RESSOURCES UTILES
    1. POUR LES PERSONNES CONCERNÉES
    2. POUR LEURS AIDANT⋅ES EN FRANCE
    3. POUR EN SAVOIR PLUS SUR LA SITUATION JURIDIQUE DES AFGHANES ET AFGHANS EN FRANCE

  5. PRISES DE POSITION ET INITIATIVES DIVERSES
    1. GOUVERNEMENTS ET INSTITUTIONS EUROPÉENNES OU INTERNATIONALES
    2. ASSOCIATIONS, COLLECTIFS ET AUTRES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

  6. ARTICLES DE PRESSE
    1. SITUATION EN AFGHANISTAN
      1. REPRISE PROGRESSIVE ET PARTIELLE DES VOLS ET ÉVACUATIONS
      2. PAR ZONES GÉOGRAPHIQUES
      3. GROUPES PERSÉCUTÉS ET VIOLENCES
      4. CRISE HUMANITAIRE
    2. INFORMATIONS SUR LES PAYS LIMITROPHES
      1. IRAN
      2. UZBEKISTAN
      3. PAKISTAN
      4. TAJIKISTAN
      5. TURKMENISTAN
      6. TURQUIE
    3. PARCOURS D’EXIL
    4. UNION EUROPÉENNE
      1. FRANCE
      2. AUTRES PAYS

I. ÉVACUATION VERS LA FRANCE

I.A. DEPUIS L’AFGHANISTAN

I.A.1. SAISIR LE CENTRE DE CRISE (CDC) DU MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

Les évacuations par la France à partir de l’aéroport de Kaboul ont pris fin.

Le centre de crise et de soutien (CDC) mis en place par le Ministère français des Affaires Étrangères, afin de recenser les personnes à évacuer en France, est désormais uniquement joignable par e-mail :

  • alertes.cdc@diplomatie.gouv.fr
    [ATTENTION : le mail ne doit pas peser plus de 10485760 octets, c’est à dire 10Mo, ce qui signifie 8Mo de pièces jointes maximum. N’hésitez pas à compresser vos pièces jointes]

    Il est vivement conseillé de conserver toute trace de vos échanges avec la cellule de crise.

Le CDC n’est plus joignable par téléphone.
En cas d’appel au (+33) 01 53 59 11 10 ou (+33) 01 43 17 51 00, vous serez invité⋅es à consulter le site service public.
Pour le cas spécifique des personnes afghanes déjà en France avec un titre de séjour qui font une procédure de regroupement / réunification familial⋅e pour les membres de leur famille restés en Afghanistan (époux⋅se et enfants mineurs), vous pouvez écrire un e-mail à : rfapagan@interieur.gouv.fr

- Encadré 1 -

ATTENTION : pour des raisons de sécurité, envoyez uniquement un e-mail à l’adresse gouvernementale.

Beaucoup de fausses adresses e-mails très similaires circulent sur différents réseaux sociaux et groupes de soutien. Par exemple avec des terminaisons « gmail » ou « hotmail ». Ce ne sont pas des adresses officielles !

La seule adresse à laquelle vous devez envoyer vos informations à la cellule est alertes.cdc@diplomatie.gouv.fr

Personnes concernées :

  • Priorité [1] :
    • personnes ayant travaillé avec la France : ex-auxiliaires, interprètes
    • personnes craignant d’être persécutées en Afghanistan pour leurs actions envers la « défense des droits », artistes, intellectuel⋅les
  • Peuvent tenter mais pas de garantie :
    • membres de familles de ressortissant·es afghan·es exilé·es en France

En toute hypothèse, il est impératif d’envoyer un MAIL avec :

  • Concernant les personnes en Afghanistan : nom, prénom, date de naissance, n° de passeport et n° de carte d’identité (tazkira), téléphone, mail
  • Concernant l’aidant⋅e en France : nom, prénom, téléphone, mail de la personne
  • Les risques de persécution/dangers pour la personne à évacuer notamment si la personne a travaillé pour l’armée française, pour des ONGs ou des médias, minorité ethnique à risque, femme seule,...

Précisez immédiatement dans l’objet du mail la situation de la personne (par exemple : journaliste, famille de personne réfugiée en France, ...).

Il est utile de joindre à l’e-mail tout élément de preuve.

Attention : Il est possible que vous receviez en réponse un mail d’erreur « Message trop volumineux » si vos pièces jointes sont trop lourdes. Dans ce cas, vous pouvez compresser les pièces en un dossier zip. Si vous ne recevez pas de message d’erreur, votre e-mail est bien parti.

Vous n’avez pas besoin d’être la personne directement concernée par l’évacuation pour prendre contact avec la cellule de crise ; bénévoles, associations et familles peuvent appeler pour déclarer la ou les personnes en question.


I.A.2. LE CAS PARTICULIER DE L’EXFILTRATION VERS LA FRANCE DES MEMBRES DE FAMILLE RESTÉS EN AFGHANISTAN

Sachez que les familles de personnes afghanes vivant en France ne sont pas prioritaires pour une évacuation quelle que soit la situation administrative de la personne en France : réfugié⋅e, protection subsidiaire, demandeur⋅ses d’asile, autres titres de séjour. Il n’y a donc aucune garantie que votre famille obtienne une « relocalisation » en France.

Cependant, le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères a dit recenser les informations des membres de la famille. Tous les signalements sont pris en compte.

Il faut envoyer un email à : alertes.cdc@diplomatie.gouv.fr

Dans l’e-mail, il faut donner :

  • nom, prénom, date de naissance, n° de passeport, téléphone, mail de la personne en France
  • situation avec l’OFPRA de la personne en France (statut de réfugié⋅e, protection subsidiaire, autres titres de séjour, demande d’asile)
  • préciser si vous aviez entamé une procédure de réunification familiale pour vos enfants mineurs ou votre conjoint⋅e
  • nom, prénom, date de naissance, n° de passeport carte d’identité (tazkira), téléphone, mail des personnes en Afghanistan
  • des explications sur le lien entre la personne en France et sa famille (époux⋅se, enfants, ... )
  • la situation en Afghanistan pour la famille et les risques de persécution/dangers

Dans l’objet de l’e-mail, précisez clairement la situation de la personne. Par exemple : « évacuation de l’épouse et les enfants d’un⋅e réfugié⋅e ».
Si vous aviez entamé une procédure de réunification familiale précisez-le également dans l’objet de l’e-mail.

Il est utile de joindre en pièces jointes de l’e-mail :

  • Concernant la personne afghane en France : une copie de la carte de séjour en France : ADA, récépissé, carte de séjour...
  • Concernant les membres de famille en Afghanistan : les pièces d’identité
  • Documents attestant du lien familial (facultatif), par exemple : livret de famille, document OFPRA
  • Si vous aviez entamé une procédure de réunification familiale, toute preuve est utile : la demande de visa déposée, le récépissé d’enregistrement France-visas, la convocation par les autorités consulaires françaises

D’autre part, pour connaître l’état d’avancement d’un dossier de regroupement familial ou de réunification familiale déjà déposé, il faut contacter : rfapagan@interieur.gouv.fr

- Encadré 2 -

D’autres États avaient aussi mis en place des cellules d’urgence pour permettre l’évacuation de personnes afghanes. Tous les États ont cessé leurs opérations d’évacuation.

Coordonnées des cellules de crises :

  • Allemagne : 040.krise16@diplo.de / +49 (0) 30-1817-1000 / +49 (0) 30-5000-1000
  • Canada : IRCC.SituationAfghanistan.IRCC@cic.gc.ca
  • États Unis : KabulACS@state.gov / +1-202-501-4444 / +1-888-407-4747
  • Inde : +91 971 778 5379, + 91 11 49016783, +91 11-49016784, +91 11 49016785, MEAHelpdeskIndia@gmail.com, SituationRoom@mea.gov.in
  • Pays Bas : kabul@minbuza.nl / +31 24 724 7247
  • Royaume Uni : localstaff-afghanistan@mod.gov.uk / +93 (0)792 907 303

Vous trouverez plus d’information sur cette page du site welcome.cms.hr.

Il est vivement conseillé de conserver toute trace de vos échanges avec les cellules de crise.

- Encadré 3 -

Si vous êtes toujours en Afghanistan et avez besoin d’assistance humanitaire immédiate sur place, vous pouvez contacter ces organisations :

- Encadré 4 -

VOUS CRAIGNEZ D’ÊTRE PRIS POUR CIBLE PAR LES TALIBANS EN RAISON DES OPINIONS QUE VOUS AVEZ EXPRIMÉES EN LIGNE ?

Lisez ce guide de Human Rights First sur la protection de votre identité en ligne et la protection contre les abus biométriques (guide disponible en anglais, dari et pachto).

Cet autre guide, conçu par AccessNow, ne développe que l’aspect numérique, mais est plus développé sur ce point.


I.B. DEPUIS D’AUTRES PAYS : INDE, IRAN…

Si les personnes se trouvent hors d’Afghanistan (en Iran, etc) elles doivent directement contacter l’ambassade de France dans ces pays.

L’ambassade de France à Islamabad au Pakistan a actualisé le 5 octobre 2021 les adresses de contact pour les demandes de visas, y compris pour les ressortissant.es afghan.es :

  • Les rendez-vous pour les demandes de visas OFII/OFPRA afghans doivent être sollicités à l’adresse suivante : afghans-visas-ofii-ofpra.islamabad-amba@diplomatie.gouv.fr.
  • Les rendez-vous pour les demandes d’évacuation ou d’asile pour les ressortissant.es afghan.es qui se trouvent sur le territoire pakistanais doivent être sollicitées à l’adresse suivante : afghans-visas-asile.islamabad-amba@diplomatie.gouv.fr.
  • Les rendez-vous pour toutes les autres demandes de visas doivent être sollicités à l’adresse suivante : aegfrenchvisa@aeg.com.pk.


II. DEMANDER UN VISA POUR LA FRANCE

En principe, pour demander un visa, il faut enregistrer la demande sur le site : https://france-visas.gouv.fr
puis obtenir un rdv pour déposer cette demande de visa.

II.A. AMBASSADES COMPÉTENTES : à quelle ambassade française se présenter ?

II.A.1. EN AFGHANISTAN

L’ambassade de France à Kaboul est celle compétente en Afghanistan pour venir en France. Elle est cependant fermée aux étrangers et a été déplacée au sein de l’aéroport. Le poste de sécurité de l’ambassade est joignable au : +93 700 28 40 32.

Le service des passeports a rouvert le 6 octobre à Kaboul. C’est une première étape importante pour les personnes qui souhaiteraient quitter le pays. Les talibans se sont engagés à laisser sortir les personnes détenant un visa valide. Il vaut donc mieux disposer d’un passeport pour pouvoir formuler sa demande, mais beaucoup d’ambassades restent fermées à Kaboul. Cela limite donc les possibilités pour sortir. Cela n’empêche pas de rester très vigilant.


II.A.2. DANS D’AUTRES PAYS

Pour rappel, l’ambassade d’Islamabad au Pakistan est à nouveau ouverte aux demandes par mail, les adresses figurent au I.B de cette page.

Vous pouvez par ailleurs vous rendre à l’ambassade française d’autres pays, par exemple :

  • New Delhi : +91 (11) 4319 6100 / +91 (11) 4319 6250
  • Téhéran : +98 21 64 09 40 00. Il sera de nouveau possible de demander un visa touristique pour l’Iran depuis l’Afghanistan à partir du 23 octobre. Cela pourrait permettre d’accéder plus facilement à l’ambassade de France à Téhéran.
  • Doha : contact@ambafrance-qa.org / (+974) 4 402 17 77. La compagnie Qatar Airway continue d’opérer des vols depuis l’Afghanisatn. Il faut cependant payer le prix du billet. Depuis le Qatar, la demande de visa pour la France est possible à l’ambassade.


II.B. ACCÉDER AUX AMBASSADES

Pour se rendre en Iran comme en Inde ou tout autre pays, un⋅e ressortissant⋅e afghan⋅e doit normalement être titulaire d’un visa.

II.B.1. INDE

L’Inde a mis en place un nouveau type d’e-visas « e-Emergency X-Misc Visa » pour les ressortissant·es afghan·es, accessibles aussi aux musulman⋅es. C’est un visa de 6 mois qui peut être demandé en ligne.
Attention, il faut nécessairement être muni·e d’un passeport pour faire cette demande de visa.


II.B.2. AUTRES PAYS

Contactez l’ambassade français de cette État.


II.C. ENREGISTREMENT DES DEMANDES DE VISA POUR LA FRANCE auprès de l’ambassade

Procédure classique applicable dans tous les cas :

  • enregistrement sur france-visas
  • demande de RDV
  • dépôt de la demande
  • décision
  • (recours éventuels)


II.C.1. LA PROCÉDURE GÉNÉRALE DE DEMANDE DE VISA

La procédure classique de demande de visa est applicable :

  • Enregistrement de la demande sur le portail en ligne france-visas
  • Demande de rendez-vous
  • Rendez-vous physique au consulat, à l’ambassade ou au centre VFS pour le dépôt de votre dossier « papier »
  • Décision par le consulat ou l’ambassade

Au moment de l’enregistrement de la demande sur france-visas vous devrez choisir quel type de visa vous souhaitez demander.
Vous pouvez par exemple opter pour : visite à caractère familial ou privée, asile, séjour touristique, voyage professionnel...

Vous pouvez notamment solliciter un visa au titre de l’asile (visa D). La délivrance de ce visa relève alors de la compétence du ministère de l’intérieur qui a le droit de consulter l’OFPRA.
Cependant, ce visa est uniquement accordé dans de rares cas.


II.C.2. LES JUSTIFICATIFS REQUIS POUR UNE DEMANDE DE VISA COURT SÉJOUR - VISA C

Pour une demande de visa C court séjour (visite familiale ou privée, travail, tourisme...), il faudra nécessairement fournir plusieurs justificatifs.

Cependant, sont dispensé⋅e⋅s de fournir ces justificatifs :

  • les étranger⋅es venant rejoindre leur conjoint⋅e régulièrement autorisé⋅e à résider en France
  • les enfants mineurs venant rejoindre leurs parents autorisé⋅es à résider en France
  • les personnes auxquelles une dispense a été accordée par les autorités consulaires françaises dans leur pays de résidence.

A défaut de dispense, en cas de demande de visa court séjour pour visite familiale ou privée, il faudra nécessairement fournir une attestation d’accueil.

Cette attestation doit être établie par la personne qui compte héberger le/la visiteur⋅se auprès de sa commune de résidence. Pour cela, il faut se rendre personnellement à la mairie muni⋅e d’un document d’identité et d’un justificatif du lieu d’accueil.
L’attestation doit indiquer : l’identité du signataire, l’adresse personnelle du signataire et le lieu d’accueil de l’étranger⋅e , l’identité et la nationalité de la personne accueillie, ses dates d’arrivée et de départ effectives, le lien de parent s’il y en a un avec le/la signataire de l’attestation, les caractéristique du lieu d’hébergement, l’engagement de l’hébergeant⋅e à subvenir aux frais de séjour de l’étranger⋅e.

Pour toute demande de visa court séjour, il faudra aussi prouver avoir des moyens d’existence. En pratique, l’administration exige des ressources au moins égales au montant journalier du SMIC (70 euros) multiplié par le nombre de journées du séjour prévu en France. Ce montant est réduit de moitié si la personne qui demande le visa produit une attestation d’accueil. Si la personne hébergée n’est pas en mesure d’y pourvoir, la personne hébergeuse doit indiquer auprès de la mairie qu’elle peut prendre en charge tous les frais de séjour, soi le montant du SMIC journalier multiplié par le nombre de jours.

De plus, il faudra souscrire à une assurance médicale qui couvre, à hauteur d’un minimum de 30 000€, l’ensemble des dépenses médicales et hospitalières susceptibles d’être engagées pendant la durée du séjour en France.


II.C.3. DEMANDER UN VISA DEPUIS L’IRAN

Pour une demande de visa à Téhéran, il faut envoyer un courriel à afghan-visas.teheran@diplomatie.gouv.fr . Il vous sera ensuite demandé de remplir un tableau excel et un formulaire par renvoi d’e-mail.

Pour déposer son dossier papier, il faut prendre rendez-vous avec le prestataire VFS.
Le rendez-vous est obligatoire pour chaque demandeur⋅se, y compris les enfants.

Pour prendre rendez-vous, il faut écrire un email en anglais à iran.apptfrance@vfshelpline.com avec pour chaque personne concernée par la demande :

  • Nom complet
  • Numéro de référence France-Visas
  • Numéro de passeport
  • Date d’expiration du passeport
  • Sexe
  • Date de naissance
  • Regroupement Familial
  • Études
  • Visa Schengen
  • Numéro de téléphone
  • Adresse e-mail

Le rendez-vous ne sera pas accordé si l’un des détails mentionnés ci-dessus manque dans votre e-mail.

Pour plus d’information vous pouvez consulter directement le site du prestataire VFS


II.C.4. DEMANDER UN VISA DEPUIS L’INDE

Pour faire une demande de visa, en particulier de regroupement familial et réunification, il faut s’adresser au prestataire VFS à New Delhi :

  • info.francein@vfshelpline.com
  • +91 -22-6786-6014 // +91 -22-6201-8418

Pour plus d’information sur le centre VFS : https://france-visas.gouv.fr/web/in/a-qui-sadresser#Delhi ou https://visa.vfsglobal.com/ind/en/fra/interim

Plus d’information sur la demande de visa pour la France depuis l’Inde : https://in.ambafrance.org/Demander-un-visa-pour-la-France-en-Inde-15101


II.C.5. DEMANDER UN VISA DEPUIS TOUT AUTRE PAYS

Se rapprocher de l’ambassade française

- Encadré 5 -

JOURNALISTES ET DEFENDEUR⋅SES DES DROITS HUMAINS AFGHAN⋅ES : DES DISPOSITIFS SPÉCIFIQUES D’ÉVACUATION ET D’ATTRIBUTION DE VISA VERS LA FRANCE OU D’AUTRES PAYS


ÉTATS UNIS

Personnes concernées : personnes ayant travaillé pour des ONGs étatsuniennes et journalistes (peu importe la nationalité du média)

Procédure pour obtenir un visa : programme US Refugee Assistance Program (USRAP)
Visa à demander : Priority 2 (P-2)
La demande de visa peut uniquement être faite auprès d’ambassades étatsuniennes à l’extérieur d’Afghanistan. Attention, l’ambassade d’Iran est fermée.
Il faut obligatoirement obtenir un formulaire de vérification d‘emploi par le média ou l’ONG

Plus d’informations sur les sites du Worldwide Refugee Admissions Processing System et du Département d’État américain


FRANCE

Personnes concernées : La France a dit qu’elle évacue en priorité notamment « les personnalités de la société civile afghane, défenseurs des droits, artistes et journalistes particulièrement menacés pour leur engagement [...], tous ceux qui défendent la liberté. »
Allocution de Jean-Yves Le Drian allocution du 15/08/2021

Procédure : voir ci-dessus pour une évacuation en contactant la cellule de crise et de soutien


PAKISTAN

Personnes concernées : journalistes et personnes ayant travaillé pour des ONGs

Procédure : Des visas accélérés ont été mis en place. Ces visas sont uniquement utiles pour les personnes normalement éligibles pour entrer au Pakistan.
Il faut prendre contact avec l’ambassade du Pakistan à Kaboul pour demander ce visa.
Il faut nécessairement un passeport ou une carte d’identité.

Contacts :

  • Le conseiller presse : 00923222807683 (Whatsapp)
  • L’officier des Visas : (+93) 70 072 8627
  • L’assistance aux Visas : (+93) 78 632 4769
  • L’ambassade du Pakistan à Kaboul : (+93) 70 730 0900


CANADA

Pour une évacuation depuis l’Afghanistan

Personnes concernées : Personnes ayant travaillé avec une ONG canadienne

Procédure  : Envoyez un mail à l’adresse : Canada-Afghanistan@international.gc.ca pour obtenir une référence d’éligibilité à l’évacuation depuis l’Afghanistan par le ministère des affaires mondiales canadien (GAC). Joindre au mail : une lettre de soutien de l’ONG pour laquelle vous avez travaillé qui répertorie l’étendue de votre travail + des références canadiennes de la même ONG.
Conserver la suite de mails.
Si le GAC retient votre demande, il référera votre cas au ministère de l’immigration canadien (IRCC).
Le IRCC vous contactera pour obtenir plus d’informations pour une potentielle évacuation.

Pour une réinstallation depuis un pays tiers à l’Afghanistan

Personnes concernées : Afghan•es à l’extérieur de l’Afghanistan sans solution durable dans un pays tiers ; uniquement les journalistes, personnes ayant aidé les journalistes, femmes leaders, défenseurs des droits de la personne, minorités religieuses persécutées, personnes LGBTI, membres de la famille immédiate.
Ceci ne concerne uniquement les citoyen•es afgahn•es qui ont entretenu des relations significatives ou durables avec le Canada.

Dispositif : Programme humanitaire spécial de réinstallation

Plus d’informations  : www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/refugies/afghanistan/mesures-speciales.html


PAYS BAS

Personnes concernées : Les personnes ayant travaillé pour des projets en droits humains financés par des pays européens

Procédure pour demande d’évacuation : Envoyer un e-mail au ministère des affaires étrangères à : kabul@minbuza.nl avec vos coordonnées (email et numéro de téléphone), détails personnels (noms, date de naissance etc) et explication de votre situation, ainsi que toute preuve de votre travail.

Contacts :

  • cellule du ministère des affaires étrangères : kabul@minbuza.nl
  • +31 247 247 247
  • (WhatsApp) +31 6 82388055


ROYAUME-UNI

Personnes concernées : journalistes et employé⋅es dans les médias anglais, personnalités de la société civile notamment travaillant pour les droits des femmes, employé⋅es d’ONGs et organisations humanitaires

Procédure pour obtenir un visa : La demande de visa dans le cadre de l’Afghan relocations and assistance policy (ARAP) peut uniquement être faite auprès d’ambassades anglaises à l’extérieur d’Afghanistan.
Le formulaire de candidature à remplir en ligne (lien tiré de la page évoquée ci-dessous dans plus d’informations)

Plus d’informations : « Afghan Relocations and Assistance Policy : further information on eligibility criteria and offer details » (gov.uk)

Contacts :

  • Cellule de crise +44 (0)2475 389980, disponible 24h/24h. Pour votre appel préparer : nom, document d’identité, historique de travail, scan de passeport et identification de travail, numéro tazkira
  • Afghan Threat and Risk Evaluation Unit (ATREU) en charge de l’évaluation de votre demande ARAP : LocalStaff-Afghanistan@mod.gov.uk 

ASSOCIATIONS PORTANT ASSISTANCE AUX JOURNALISTES ET EMPLOYE·ES DE MEDIAS AFGHAN·ES

  • Committee to Protect Journalists : emergencies@cpj.org
  • Coalition for Women in Journalism (quel que soit le genre de la personne) : safety@womeninjournalism.org
  • Réseau Journalists in Distress : composé notamment de Article 19, Front Line Defenders, Human Rights Watch, Fédération internationale des journalistes, Reporters sans frontières...


III. DEMANDER L’ASILE UNE FOIS EN FRANCE

III.A. POUR LES PERSONNES AFGHANES ÉVACUÉES PAR LA FRANCE

Le lundi 30 août, l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii) a ouvert un « guichet unique spécial » auprès de la préfecture de police de Paris pour enregistrer les demandes d’asile des 2 500 afghan·es qui ont été évacué·es par la France depuis la prise de pouvoir par les Talibans le 15 août.

Les personnes évacuées par la France ont été directement orientées vers ce guichet unique par les services de l’OFII, qui ont pris contact avec elles à leur arrivée en France.

En Ile de France, une vingtaine de personnes procèdent à l’enregistrement des demandes d’asile des personnes évacuées. Des créneaux horaires dédiés ont été mis en place pour des rendez-vous à la préfecture de Paris pour l’enregistrement des demandes.

Pour les afghan·es évacué·es qui ont été orienté·es en province, des créneaux spécifiques sont aussi dégagés dans les préfectures des villes françaises concernées.

Les afghan·es évacué·es sont enregistré·es en procédure normale, mais bénéficieront d’un traitement accéléré de leur demande. L’attestation de demandeur·se d’asile porte la mention "Evacuation Afghanistan".

Toutes les personnes évacuées devraient avoir le droit à l’allocation pour demandeur·ses d’asile le temps de l’examen de leur demande.


III.B. POUR LES PERSONNES AFGHANES QUI ARRIVENT EN FRANCE HORS PROCESSUS D’ÉVACUATION PAR LA FRANCE

Pour les personnes Afghanes qui sont entrées en France par leurs propres moyens et souhaitent y demander l’asile, aucun dispositif spécifique n’a été annoncé.

Pour plus d’informations sur la procédure de demande d’asile vous pouvez vous référer à nos pages de conseil sur le droit d’asile :


IV. RESSOURCES UTILES

IV.A. POUR LES PERSONNES CONCERNÉES


IV.B. POUR LEURS AIDANT⋅ES EN FRANCE


IV.C. POUR EN SAVOIR PLUS SUR LA SITUATION JURIDIQUE DES AFGHANES ET AFGHANS EN FRANCE


V. PRISES DE POSITION ET INITIATIVES DIVERSES

V.A. GOUVERNEMENTS ET INSTITUTIONS EUROPÉENNES OU INTERNATIONALES


V.B. ASSOCIATIONS, COLLECTIFS ET AUTRES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

Sont répertoriées ici les prises de position et les diverses initiatives provenant de collectifs, associations, syndicats… destinées à apporter une aide directe, matérielle ou financière, aux personnes en danger hors de France ou déjà en France.

  • « Tribune - Afghanistan : ’Il est essentiel de mettre en place un protocole d’évacuation juste, digne, adapté et sans danger pour les familles qui y ont droit’https://www.lemonde.fr/idees/articl... », Le Monde, 1 sept. 2021
  • « Appel de Negar - Soutien aux femmes d’Afghanistan », 10 août 2021. L’association de soutien aux Femmes d’Afghanistan lance ici un appel solennel aux activistes féministes de France, d’Europe, d’Asie, d’Amérique et d’Australie, mais aussi tous et toutes les défenseurs et défenseuses des droits humains, à la mobilisation au secours de l’Afghanistan et de ses populations les plus menacées, les femmes et les enfants.


VI. ARTICLES DE PRESSE

VI.A. SITUATION EN AFGHANISTAN


VI.A.1 REPRISE PROGRESSIVE ET PARTIELLE DES VOLS ET ÉVACUATIONS

La compagnie nationale afghane Ariana Afghan Airlines a repris ses vols intérieurs le 4 septembre 2021 (et compte reprendre ses vols internationaux fin septembre). Deux vols charter de Qatar Airways ont permis d’évacuer via Doha près de 200 personnes les 9 et 10 septembre. Le 13 septembre un tout premier vol commercial international, de Pakistan International Airlines, rejoint depuis par Mahan Air et Kam Air pour des vols spéciaux entre Kaboul et Islamabad.


VI.A.2 PAR ZONES GÉOGRAPHIQUES

VI.A.2.a KABOUL


- Une zone sûre après le 31 août ?


- L’évacuation (15/8→31/8)


VI.A.2.b RESTE DU PAYS

VI.A.3 GROUPES PERSÉCUTÉS ET VIOLENCES

  • « Afghanistan : thousands stranded in Kabul as Taliban go door-to-door », par Hannah Ellis-PEtersen, The Guardian, Le 20 août 2021, sur la situation actuelle à l’aéroport et les personnes qui sont déjà poursuivies par les talibans : journalistes, minorité Hazara, personnes ayant travaillé pour l’ancien gouvernement et les gouvernements occidentaux


VI.A.4 CRISE HUMANITAIRE


VI.B. INFORMATIONS SUR LES PAYS LIMITROPHES


VI.B.1. IRAN


VI.B.2. UZBEKISTAN


VI.B.3. PAKISTAN


VI.B.4. TADJIKISTAN


VI.B.5. TURKMENISTAN


VI.B.6. TURQUIE


VI.C. PARCOURS D’EXIL (Situation des Afghans & Conditions d’accueils dans d’autres pays du Monde)


VI.D. UNION EUROPÉENNE


VI.D.1. FRANCE


VI.D.2. AUTRES PAYS DE l’UE

V.D.2.a. Autriche


V.D.2.b. Allemagne


V.D.2.c. Croatie


V.D.2.d. Espagne


V.D.2.e. Grèce


VI.D.2.f. Pologne


VI.D.2.g. Royaume-Uni


Notes

[1Jean-Yves Le Drian, Ministre français de l’Europe et des affaires étrangères : « Malgré l’accélération des événements, la France entend faire le maximum pour continuer de mettre en protection les personnalités de la société civile afghane, défenseurs des droits, artistes et journalistes particulièrement menacés pour leur engagement. », communiqué du 15 août 2021 ;
Emmanuel Macron, Président de la République Française : « De nombreux afghans, défenseurs des droits, artistes, journalistes, militants, sont aujourd’hui menacés en raison de leur engagement. Nous les aiderons parce que c’est l’honneur de la France d’être aux côtés de celles et ceux qui partagent nos valeurs, autant que nous pourrons le faire et en tenant compte de la nécessaire adaptation de notre dispositif. Je remercie les associations, collectifs et communes qui aideront à leur accueil. », allocution du 16 août 2021

[retour en haut de page]

Dernier ajout : vendredi 29 octobre 2021, 14:46
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article6645