N° 69 de Plein droit, la revue du Gisti

Immigration, paroles de trop

L’immigration est depuis longtemps un objet de discours, a fortiori lorsqu’on se rapproche d’échéances électorales importantes. Tout au long du siècle dernier, la rhétorique sur l’immigration s’est structurée autour de l’opposition entre « étrangers désirables » et « indésirables », formulée récemment en termes d’« immigration choisie » et d’« immigration subie ». Cette rhétorique s’accompagne d’un discours de rejet à l’égard des catégories d’étrangers, soupçonnés de chercher à profiter de la générosité de la France. Demandeurs d’asile, conjoints de Français, familles, tous sont perçus comme des fraudeurs en puissance qu’une politique « humaine mais ferme » permettra d’écarter.

Sommaire

Édito

La fabrique des sans-papiers

Dossier — Immigration, paroles de trop

Jurisprudence [Cahier central]

Hors Dossier

Mémoire des luttes

Ont collaboré à ce numéro : Véronique Baudet, Emmanuel Blanchard, Lucie Brocard, Christophe Daadouch, Monique De Reboul, Nathalie Ferré, Haoua Lamine, Claire Laudereau, Sylvain Laurens, André Legouy, Danièle Lochak, Maguy Pellerin, Fanny Petit, Claire Saas, Alexis Spire, Jérôme Valluy, Arnaud Veïsse.

N° 69, juillet 2006, 8 € + frais d'envoi
ISSN 0987-3260

[retour en haut de page]

Dernier ajout : mardi 24 juillet 2018, 18:22
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article81