CA Metz, 26 septembre 2005, n°05/00115
Il n’y a pas lieu, sur la seule prise en considération de l’estimation de l’âge, compte tenu du caractère imparfait et peu fiable des examens osseux et de l’absence d’autres éléments capables de les conforter, de mettre en cause la foi attachée à l’acte d’état civil remis par le jeune étranger.

>> Voir en ligne : pdf/jur_ca_metz_2005-09-26.pdf

(PDF, 582.7 ko)

[retour en haut de page]

Dernier ajout : mercredi 6 octobre 2010, 17:04
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article1910