CAA Paris, 29 juin 2006, n°06PA00494
L’APRF est annulé, malgré les incertitudes sur la date d’entrée en France du mineur et l’existence de liens familiaux en Chine, en raison des études menées par le jeune, des diplômes obtenus, des appréciations reçues qui témoignent de sa volonté d’insertion.

>> Voir en ligne : http://www.legifrance.gouv.fr/affic...

(PDF, 66.5 ko)

[retour en haut de page]

Dernier ajout : jeudi 7 octobre 2010, 15:43
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article1887