CAA Bordeaux, 7 décembre 2006, n°06BX01630
Le recours contre l’APRF est rejeté, considérant que la jeune majeure, entrée en France récemment ne démontre pas de volonté sérieuse de s’intégrer, ne connaît pas d’attache affective, continue d’être fortement liée à sa mère, restée au pays d’origine.

>> Voir en ligne : http://www.legifrance.gouv.fr/affic...

(PDF, 65.3 ko)

[retour en haut de page]

Dernier ajout : jeudi 7 octobre 2010, 15:42
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article1889