TA Paris, 20 janvier 2006, n°0520487
L’APRF est annulé : le jeune, dont le père et les frères ont été tués, est pris en charge par l’ASE, suit une formation professionnelle et est encadré psychologiquement.

>> Voir en ligne : pdf/jur_ta_paris_2006-01-20-2.pdf

(PDF, 62.6 ko)

[retour en haut de page]

Dernier ajout : jeudi 7 octobre 2010, 15:44
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article1905