OEE - Observatoire de l’enfermement des étrangers

Réunion publique de l’OEE : « Loi asile-immigration : contrôler, enfermer, expulser »
Paris, lundi 3 décembre 2018 à 19h

L’Observatoire de l’enfermement des étrangers (OEE) vous invite à une réunion publique qui aura lieu :

Lundi 3 décembre 2018
Dans les locaux de la Ligue des droits de l’homme
138 rue Marcadet, 75018 Paris

(Métro : Ligne 12, arrêt Lamarck-Caulaincourt)

La loi asile et immigration publiée le 10 septembre 2018, dite loi Collomb, traduit un développement sans précédent des dispositifs de contrôle et d’enfermement des personnes étrangères en vue de les expulser, en même temps que des restrictions fortes à leur accès à la justice. Cette loi vient amplifier une politique migratoire entièrement axée sur l’expulsion des personnes en lieu et place du respect de leurs droits fondamentaux : allongement du délai de rétention administrative et maintien de la rétention des enfants, multiplication des dispositifs de contrôle hors les murs, renforcement des mesures de bannissement, systématisation des recours à la visio-conférence au détriment du procès équitable, renforcement des mécanismes de criminalisation des étranger·e·s, nombreux sont les exemples témoignant d’une réforme dangereuse et liberticide.

Dans ce contexte décomplexé de violence institutionnelle, l’Observatoire de l’enfermement des étrangers propose une rencontre avec des acteurs associatifs et des avocat·e·s afin de décrypter cette « nième » loi et de mieux cerner ses enjeux pour les personnes étrangères et leurs accompagnant·e·s.

Cette rencontre se déroulera autour de quatre interventions :

  • Extension des mesures d’éloignements (Laurent Charles, ADDE)
  • Restriction de l’accès à la justice (Camille Gendrot, Anafé)
  • Renforcement des régimes de contrôle et d’enfermement (David Rohi, La Cimade)
  • Pénalisation accrue des personnes étrangères (Raphaël Kempf, ADDE)

A noter qu’en marge de cette rencontre, le Genepi, membre de l’OEE, prendra la parole concernant la décision de l’administration pénitentiaire, confirmée par le ministère de la Justice, de mettre un terme à la convention qui les unit depuis plus de 40 ans.

L’OEE réitère son soutien au Genepi dans cette lutte !


Vous pouvez retrouver ce communiqué sur le site
observatoireenfermement.blogspot.com

[retour en haut de page]

Dernier ajout : vendredi 30 novembre 2018, 18:28
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article6037