Les campements d’exilés en région parisienne

Le Gisti reste présent aux côtés des exilé⋅e⋅s que ce soit sur les campements, mais également au sein d’une permanence juridique créée après le démantèlement du premier campement parisien d’exilé⋅e⋅s, installé sous le métro La Chapelle dans le 18ème arrondissement.

Cette permanence est tenue par des associations (ATMF, Dom’Asile, La Cimade, Elena, le Gisti), mais également par des personnes solidaires et des avocat⋅e⋅s. Elle est ouverte les lundis et mercredis de 14h à 17h au 10 rue Affre 75018 Paris.

Les situations rencontrées au quotidien lors de ces permanences ou lors des points d’information qui sont faits très régulièrement sur les campements informels d’exilé⋅e⋅s, nous ont donné envie de témoigner. Ces témoignages, qui seront publiés au fil du temps, montrent que, contrairement à ce que l’on entend couramment, les exilé⋅e⋅s ne sont pas correctement accueilli⋅e⋅s en France.

Leur vie dans les campements parisiens et la répression subie au quotidien sont également régulièrement dénoncées par le Gisti et par d’autres collectifs ou associations (lire les communiqués).

[retour en haut de page]

Dernier ajout : mardi 20 décembre 2016, 15:09
URL de cette page : http://www.gisti.org/spip.php?rubrique1050