Les missions du Gisti dans les hotspots grecs

Le Gisti a réalisé deux missions dans les hotspots situés sur les îles grecques de la mer Égée, la première en juin 2016 à la suite de la conclusion de l’accord UE-Turquie à Lesbos et Chios et l’autre en octobre 2019, à Samos.

1. La mission de juin 2016 à Lesbos et Chios

La mission réalisée en juin 2016 par 3 membres du Gisti a donné lieu à la publication d’un rapport sur la situation dans les camps de Lesbos et Chios.

Gisti, « Accord UE-Turquie : la grande imposture. Rapport de mission dans les "hotspots" grecs de Lesbos et Chios », juillet 2016

A l’occasion de la mission, 51 requêtes ont été déposées devant la Cour européenne des droits de l’Homme.

Voir le dossier contentieux : « Conditions de détention dans les hotspots de Chios : Kaak et autres c. Grèce »

Voir le communiqué : « Pour la Cour européenne des droits de l’Homme, tout va bien dans les hotspots grecs »


2. La mission d’octobre 2019 à Samos

La deuxième mission du Gisti en Grèce s’est concentré sur le hotspot de Samos.

Cette mission a donné lieu à un rapport de mission « Hotspot de Samos, l’enfer à la frontière gréco-turque », avril 2020.


[retour en haut de page]

Dernier ajout : samedi 18 avril 2020, 11:12
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?rubrique1156