N° 87 de Plein droit, la revue du Gisti

Sur le front des frontières

Si certaines frontières tendent à s’effacer pour faciliter les circulations dans un espace mondialisé, d’autres se durcissent sous l’influence des rapports de pouvoir internationaux et de la perception des étrangers. Les frontières, définies jusqu’alors sur des critères géographiques et techniques, deviennent politiques, économiques, juridiques. Elles peuvent être à la fois fixes pour séparer et mouvantes, délocalisées, externalisées au gré des politiques migratoires des pays développés.

Frontières militarisées, réinterprétées en fonction des « risques » migratoires, réactivées ou imposées pour satisfaire aux exigences des pays d’immigration, au mépris des accords internationaux ou des intérêts des pays de transit, elle deviennent autant d’obstacles sur les parcours des migrants et des exilés dont la légitimité, pourtant assise sur la Déclaration universelle des droits de l’homme, est déniée au prétexte de leur dangerosité supposée.


Sommaire

Édito

Dossier — Sur le front des frontières

Jurisprudence [Cahier central]

Mémoire des luttes

Ont collaboré à ce numéro : Mogniss H. Abdallah, Véronique Baudet-Caille, Catherine Benoît, Emmanuel Blanchard, Pauline Boutron, Julien Brachet, Hélène Bretin, Violaine Carrère, Sara Casella-Colombeau, Olivier Clochard, Nathalie Ferré, Feriel Kachoukh, Danièle Lochak, Marie Martin, Antoine Pécoud, Claire Rodier, Serge Slama, Laurence Sinopoli, Alexis Spire.

N° 87, décembre 2010, 44 pages, 9 € + frais d'envoi

Pour commander un Plein Droit

Pour s'abonner aux publications

[retour en haut de page]

Dernier ajout : mardi 6 mai 2014, 15:56
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article2114