Accessibilité

« PLEIN DROIT », LA REVUE DU GISTI

L’étranger et ses juges

Du juge administratif au juge de la liberté et de la détention, en passant par des personnes qui jugent sans avoir la fonction (dans le cadre de la CNDA par exemple ou les conseils prud’homaux), les personnes étrangères sont régulièrement confrontées à des juges. Au-delà de la multiplicité des juridictions qui peuvent statuer sur le droits d’un ou d’une étrangère, la question posée ici est bien celle d’une justice d’exception telle qu’elle s’applique aux étrangers et étrangères. Est-ce à dire que les étranger·e·s ne sont pas des justiciables comme les autres ? Que leur statut administratif permet à certains juges de de prendre des "libertés" avec les droits et libertés de ces personnes ?

Sommaire

Édito

Dossier — L’étranger et ses juges

Jurisprudence [Cahier central]

Hors-thème

Mémoire des luttes

  • Maraîchage : « Non aux contrats bidons ! »

Ont collaboré à ce numéro : Véronique Baudet-Caille, Anne Bertin, Emmanuel Blanchard, Mathilde Blézat, Pauline Boutron, Frédéric Decosse, Marie Duflo, Cindy Drogue, Nathalie Ferré, Nicolas Fischer, Élisabeth Graf, Tatiana Gründler, Nicanor Haon, Noura Kaddour, Danièle Lochak, Éric Millard, Christophe Pouly, Claire Rodier, Claire Saas, Laurence Sinopoli, Serge Slama, Alexis Spire.

N° 94, octobre 2012, 48 pages, 9 € + frais d'envoi
ISSN 0987-3260 10

Pour commander un Plein Droit

Pour s'abonner aux publications

[retour en haut de page]

Dernier ajout : mardi 4 juin 2013, 18:00
URL de cette page : http://www.gisti.org/spip.php?article2930