Calais, novembre 2015 - Elle observait une manifestation anti-migrants : accusée de violence à fonctionnaire de police

17 janvier 2017 : audience du TGI de Boulogne sur mer - relaxe

  • 8 novembre 2015 : manifestation anti-migrants à Calais organisée par le mouvement Pegida (Européens patriotes contre l’islamisation de l’Occident)

Laeticia était venue avec une quarantaine de militants en observatrice.

  • 5 octobre 2016, TGI de Boulogne sur mer : report au 17 janvier
  • Mardi 17 janvier 2017, TGI de Boulogne-sur-mer : RELAXE

Récit de l’audience : "Bonne nouvelle ! Le juge a relaxé Laetitia."

EXTRAIT : L’avocate de Laetitia a relevé toutes les contradictions présentes dans les déclarations du gendarme supposément violenté et dans ses déclarations et celle du témoin-gendarme. Elle a relevé également les différences importantes entre ces déclarations et les images vidéo présentées au juge.


Harcèlement policier contre une militante du respect des droits des exilés !
Communiqué, octobre puis novembre 2016

Mardi 17 janvier 2017, Lætitia sera au Tribunal de Boulogne-sur-mer, accusée à tort de violences sur un fonctionnaire de police à Calais, le 8 novembre 2015.

Il y avait une quarantaine de militants présents à Calais ce jour là pour observer la manifestation de Pegida lors de laquelle un coran a été brûlé et des insultes racistes ont été proférées ("sale négresse", "va manger des bananes" etc) sans que les forces de l’ordre n’interviennent.
Lætitia faisait partie de ces observateurs et elle eu la surprise d’être convoquée au commissariat une dizaine de jours plus tard. C’est après avoir été auditionnée qu’elle a compris la gravité de ce qui lui était reproché et qu’elle a pu savoir quel policier l’accusait d’agression. Il est étrange que la militante n’ait pas été interpellée immédiatement si elle avait agressé un policier.
Lætitia a en sa possession deux vidéos de cette manifestation. La première montre le comportement agressif du policier envers un manifestant puis contre celui qui le filme. La seconde est tournée au moment de l’agression supposée de Lætitia contre le policier. On y voit le policier interpeller un manifestant, mais Lætitia est étrangement absente des images.
On ne sait pas encore si le tribunal acceptera de visionner ces vidéos.

Au tribunal, ce sera la parole de Lætitia contre celle du policier. Il est important de la soutenir !

Rdv à toutes et tous mardi 17 janvier 2017 au Tribunal de Boulogne sur Mer Rien n’arrêtera notre détermination solidaire !

[retour en haut de page]

Dernier ajout : mercredi 25 janvier 2017, 13:30
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article5481