Un photographe militant avait fait son métier à la frontière de l’Italie : poursuivi pour outrage

TGI de Nice, 3 mars 2017 : condamné à une amende de 750€.

Procès renvoyé au 8 février 2017, au TGI de Nice

Il s’agit d’un journaliste militant (voir son site)

5 août 2016 : interpellé alors qu’il photographiait la tentative d’un groupe de migrants de traverser la frontière italienne depuis Vintimille . Il est poursuivi pour "outrage à agent dépositaire de la force publique".

3 novembre 2016 : première comparution devant le TGI de Nice
Renvoi au 1er décembre : le dossier avait disparu...

1er décembre 2016, seconde comparution devant le TGI de Nice
L’avocat est retenu à Paris. Renvoi au 8 février ;

8 février 2017, comparution devant le TGI de Nice

3 mars 2017, TGI de Nice : condamné à une amende de 750 Euros.


C’est le jour où les exilés-migrants-réfugiés bloqués à la frontière depuis des mois ont tenté de passer en groupe en passant sur les rochers le long de la mer à Menton-Garavan. Ben, photographe-militant, les suit en prenant des photos. À un moment, il remonte sur la route, il entend un policier ordonner de prendre l’appareil de 2 photographes italiens qui ont été interpellés et d’effacer leurs photos. Ben s’arrête alors et fait remarquer au policier que son ordre est illégal. Celui-ci tente alors de s’emparer de l’appareil de Ben qui lui échappe en s’enfuyant. Il continue à faire son reportage et fini bloqué et encerclé par la police avec les migrants. Le policier le reconnaît alors et ordonne son arrestation. Il est plaqué au sol et menotté dans le dos par 4 policiers. Il est accusé d’avoir incité et aidé des "étrangers en situation irrégulière" à passer en France et aussi d’avoir insulté les policiers. Il nous en dit plus sur ce qui s’est passé et sur sa démarche artistique.

Témoignage sur Facebook

J’ai été arrêté le 05 août 2016 à Menton alors que je venais témoigner en tant que photographe de la réalité de ce que vivent les migrants arrêtés à la frontière franco-italienne.
Les charges retenues contre moi sont les suivantes :

  • Délit de Solidarité,
  • Provocation à la rébellion,
  • Outrage.

Après mon procès verbal à la PAF (police aux frontières) de Menton (20h de GAV), je suis passé devant le Parquet de Nice (20h de GAV) avec une inculpation complètement modifiée : seule une charge d’outrage était retenue à mon encontre.
Après avoir confronté les policiers à leurs incohérences (mes photos prouvaient qu’à la distance à laquelle ils se tenaient il était tout simplement impossible qu’ils aient entendu la moindre de mes paroles ni vu le moindre de mes gestes) la PAF a (indirectement) reconnu ses erreurs. Les charges et les faits ont été modifiés, afin de les conforter dans leurs bon droits et de justifier l’interpellation.
Mon dossier ayant "disparu" du Tribunal, un nouveau dossier a été reconstitué avec les seules copies des Procès Verbaux initiaux, sans les modifications faites par les policiers lorsque l’on ma présenté devant la greffière. Cela leur a permis d’étouffer leurs contradictions.
Ce sera donc la troisième fois !

J’ai été appelé à comparaître le 3 Novembre 2016 à 8h30. Mais une fois sur place, la veille au soir, j’ai appris que mon dossier avait « disparu ». Le tribunal a donc reporté l’audience au 1er Décembre à 8h30.
Le 1er Décembre à 9h30 je reçois un message de mon avocat me prévenant qu’il était à Paris pour un autre procès et qu’il serait là dans l’après-midi. Je demande donc à ce que mon procès soit reporté une seconde fois. https://www.youtube.com/watch?v=ItTD_bST6HU
La date du nouveau jugement sera donc le 8 Février 2017 à 13h30 avec une nouvelle avocate.

Vous êtes les bienvenues à partir de 13h pour venir me soutenir, montrer votre indignation face à cet état autoritaire et par solidarité avec toutes les personnes victimes de répression parce qu’elles sont solidaires des migrants.

Soutiens : LDH Nice, RESF 06, ADN (Association pour la Démocratie à Nice), Collectif migrant 06 (Nice), Collectif migrant 13 (Marseille), Action Antifa 06, Cercle des voisins du CRA de Cornebarieu …

[retour en haut de page]

Dernier ajout : lundi 20 mars 2017, 17:35
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article5555