I. Destruction, dégradation ou détérioration d’un bien d’autrui

Code pénal : article 322-1
La destruction, la dégradation ou la détérioration d’un bien appartenant à autrui est punie de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende, sauf s’il n’en est résulté qu’un dommage léger.

Le fait de tracer des inscriptions, des signes ou des dessins, sans autorisation préalable, sur les façades, les véhicules, les voies publiques ou le mobilier urbain est puni de 3 750 euros d’amende et d’une peine de travail d’intérêt général lorsqu’il n’en est résulté qu’un dommage léger.


[retour en haut de page]

Dernier ajout : mardi 18 juin 2019, 22:01
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article6069