N° 90 de Plein droit, la revue du Gisti

Réfugiés clandestins

Le droit d’asile est réglementé par des textes internationaux ratifiés par la France. Mais la convention de Genève laisse aux États la possibilité de définir leurs propres procédures d’accueil des personnes « victimes de persécutions ». Or cet accueil est éminemment politique et étroitement corrélé au positionnement des gouvernements nationaux en matière d’immigration. D’année en année, les demandeurs et demandeuses d’asile doivent surmonter des embûches toujours plus nombreuses pour pouvoir exercer leur droit, les États d’accueil les accusant de frauder et mentir. Un moyen commode de neutraliser leurs engagements internationaux. Aujourd’hui, ces réfugiés, homme et femmes, ne se distinguent plus guère des autres immigrants. À tel point que l’on peut se demander s’il est encore possible de parler de « réfugié » ou si ce statut ne relève pas d’une fiction.

Sommaire

Édito

Dossier — Réfugiés clandestins

Jurisprudence [Cahier central]

  • Réadmissions « Dublin II », droit d’asile et droit de recours
    (les décisions)

Hors-thème

Mémoire des luttes

Ont collaboré à ce numéro : Michel Agier, Karen Akoka, Jean-Pierre Alaux, Véronique Baudet-Caille, Emmanuel Blanchard, Mathilde Blézat, Pauline Boutron, Anne-Sophie Bruno, Violaine Carrère, Jean-François Dubost, Nathalie Ferré, Patrick Henriot, Noura Kaddour, Luc Legoux, Danièle Lochak, Antoine Math, Claire Rodier, Serge Slama, Laurence Sinopoli, Alexis Spire.

N° 90, octobre 2011, 48 pages, 9 € + frais d'envoi
ISSN 0987-3260

Pour commander un Plein Droit

Pour s'abonner aux publications

[retour en haut de page]

Dernier ajout : mardi 18 octobre 2016, 12:17
URL de cette page : http://www.gisti.org/spip.php?article2429